Contre l’islamophobie

Tout le monde a
un rôle à jouer

Propositions

Si rien ne remplace l’organisation collective, chacune et chacun peut déjà agir à son niveau (vous pouvez compléter ces propositions en nous écrivant à [email protected]) :

Propositions

Rien ne remplace l’organisation collective. Chacune et chacun peut toutefois agir à son
niveau. Voici quelques propositions :

Refuser de servir de caisse de résonnance à l’islamophobie : relayer chaque outrance raciste alimente ce que l’on dénonce et renforce un climat anxiogène.

Prendre au sérieux le phénomène islamophobe, qui reconfigure tout le champ politique, et cesser d’en faire une « diversion pour masquer la réalité sociale ».

Investir tous les espaces d’intervention : nécessaire mais pas suffisante, l’approche juridique doit être enrichie par des interventions populaires, artistiques et politiques.

Ne pas réduire l’action politique au champ partisan et aux élections : la politique implique un engagement direct et soutenu de chacune et chacun.

Accepter la pluralité des définitions et stratégies : il n’y a pas une lutte mais des luttes contre l’islamophobie.

Ne pas réduire l’existence musulmane à l’islamophobie en confondant le point de vue des musulmans avec le point de vue sur les musulmans.

Soutenir les initiatives existantes et les nouveaux projets : relayer leurs démarches et leur donner les moyens de remplir leurs missions.

• Refuser de servir de caisse de résonnance à l’islamophobie relayer chaque outrance raciste alimente ce que l’on dénonce et renforce un climat anxiogène.

• Investir tous les espaces d’intervention : nécessaire mais pas suffisante, l’approche juridique doit être enrichie par des interventions populaires, artistiques et politiques.

• Accepter la pluralité des définitions et stratégies : il n’y a pas une lutte mais des luttes contre l’islamophobie.

• Soutenir les initiatives existantes et les nouveaux projets : relayer leurs démarches et leur donner les moyens de remplir leurs missions.

• Prendre au sérieux le phénomène islamophobe, qui reconfigure tout le champ politique, et cesser d’en faire une « diversion pour masquer la réalité sociale ».

• Ne pas réduire l’action politique au champ partisan et aux élections : la politique implique un engagement direct et soutenu de chacune et chacun.

• Ne pas réduire l’existence musulmane à l’islamophobie en confondant le point de vue des musulmans avec le point de vue sur les musulmans.

5 raisons de soutenir la plateforme Islamophobia

Indépendance
Disposer de ressources propres est la condition nécessaire pour bénéficier d’une totale liberté éditoriale.
Qualité
L’exigence de qualité nécessite de recourir à des prestataires qualifiés, dont c’est précisément le métier.
Accessibilité
Nous soutenir permet l’accès libre aux ressources de notre média : l’argent ne doit pas être un frein à la connaissance et à la mobilisation.
Exigence
Répondre aux exigences intellectuelles de celles et ceux qui souhaitent dépasser la simple dénonciation de l’islamophobie et opérer un saut qualitatif.
Détermination
Toute opposition au démantèlement en cours des structures musulmanes est la bienvenue et témoigne du refus de prendre l’actualité islamophobe pour définitive.

Vous préférez Cotizup ? Cliquez ici